Biographie NoJazz

La biographie

20 ans et pas une ride ..

No? Yes ! Salut les terriens, souriez les martiens ! Revoici les cinq trublions de Nojazz, agitateurs de sons et de salles, régaleurs de tympans et de mirettes. Imprévisibles, irrésistibles, incontrôlables, inimitables, ils reviennent nous embarquer dans leur univers composé d’électro, soul, funk, world et… jazz, non mais.

 

Trois ans après l’excitant Soul stimulation, le nouveau cocktail de bonne humeur made in Nojazz s’intitule Beautiful life. Le7e opus des frenchies, dix-sept ans après avoir allumé la mèche Candela. Dans la lignée de son funky prédécesseur, ce nouvel album studio explore plus encore les contrées électro-jazz-world, véritable marque de fabrique du groupe, tout en tenant le cap soulful.

Après s’être révélé sur Soul stimulation, le chant terriblement funky de Jeffrey trace la voix de Beautiful life. Ses lignes mélodiques surfent sur des rythmiques percutantes, voire déroutantes, se faufilent avec aisance entre des riffs de cuivre puissants et des arrangements savamment débridés. Entre folie douce et sens du collectif, les Nojazz donnent la pleine mesure en studio de leur talent d’écoute et d’improvisation. De leur originale french touch qui a su séduire Stevie Wonder, Maurice White (Earth Wind &Fire), Mangu ou Claude Nougaro.

 

Ces garçons aiment surprendre, mais n’aiment rien tant que d’être surpris ! Le 7e album de Nojazz résonne comme une invitation au voyage, chaque titre évoquant une plongée dans l’inconnu, au fil des collaborations à travers la planète des terriens. On y découvre des facettes musicales inattendues du Brésil (Outravida) et de l’Afrique (Méroé), on y plane sur du rap US (Loose control), on s’évade en terres hospitalières en mode Indiana mood, on s’aventure dans une jungle de Crazy, on décolle littéralement sur les échappées belles de Daylight ou du premier single, Beautiful life.

 

Jazz, Nojazz? Au sens de la liberté de ton, oui. Mais surtout funky, groovy, trendy et happy, à l’instar de ce revigorant Beautiful life. Nourris par l’amitié et la maturité, ces musiciens de haut vol et volontiers perchés n’hésitent pas à prendre des risques, pour livrer une partition aventureuse et sans frontière. Du bon son élevé en toute liberté, à écouter sans modération ! D’autant qu’avec ces bêtes de scène réputées, ce Beautiful life nous promet de beautiful lives…

GET READY (Clip officiel)

Collaborations

Nojazz avec Teo Macero

1er single avec le rapper MANGU

 

La rencontre avec Claude Nougaro sur “le “K du Q”

Ils travaillent ensuite avec Wayne Vaughn, Bishop Lamont, Earth, Wind and Fire et les mythiques Maurice White et Stevie Wonder.

capture-decran-2018-09-03-a-12.03.54

Wayne Vaughn,Philippe Balatier, Maurice White, Wanda Vaughn, Pascal Reva 2005 – Los Angeles

10399642_42571559437_6985_n

Guillaume Poncelet, Pascal Reva, Stevie Wonder, Philippe Balatier, Mike Chekli 2005 – Los Angeles (China Club)

21125572_10155678428699438_8133426397705004557_o

Nicolas Folmer, Mike Chekli, Philippe Balatier, Philippe Sellam,  Teo Macero 2002 – New York

JAZZ BALTICA 2003

Contactez nous

Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à nous joindre.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search